Banner

Francesco Gregorio

Menú

Aumentar Tamaño del texto Disminuir Tamaño del texto

Francesco Gregorio (1970) est Senior Researcher à l’Université de Lausanne, rattaché au Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique (FNRS). Il a une fellowship à l’Université de Lucerne en Suisse, où il enseigne la philosophie ancienne et sa réception. Spécialisation : philosophie politique d’Aristote et sa réception. Auteur d’une thèse sur la Politique d’Aristote (Eléments de philosophie politique aristotélicienne. Anthrôpos, Koinônia, Polis, à paraître en 2010 chez Academia Verlag). Son projet de recherche actuel (2008-2011) porte sur une histoire critique des trois premières traductions françaises de la Politique d’Aristote (Nicole Oresme, Louis le Roy et Jean-François Champagne). Il a traduit en français l’ouvrage de Mario Vegetti, Le couteau et le stylet. Animaux, esclaves, barbares et femmes aux origines de la rationalité scientifique, van Dieren, Paris, 2010.
Il a consacré à la pensée politique d’Aristote et à sa réception les études suivantes :

  • FRANCESCO GREGORIO & CATHERINE KÖNIG-PRALONG, « Autoportrait du philosophe : duLycée grec à l’Université médiévale», in D. Bouvier et D.van Mal-Maeder (éds), Tradition classique : dialogues avec l’Antiquité, Etudes de Lettres, 2010, no.1-2, p. 1-18.
  • FRANCESCO GREGORIO, «Frankreich im 14. Jahrhundert. Nicole Oresme» in Ch. Horn & A. Neschke-Hentschke (Hrsg.), Politischer Aristotelismus. Die Rezeption der aristotelischen „Politik“ von der Antike bis zum 19. Jahrhundert, Stuttgart, Verlag J.B. Metzler, 2008, p. 140-161.
  • FRANCESCO GREGORIO, «Portrait d’une lecture. Gadamer dans Aristote», in J.-Cl. Gens, P. Kontos, P. Rodrigo (éds.), Gadamer et les Grecs, Paris, J. Vrin 2005, p. 71-87.
  • FRANCESCO GREGORIO, «Aristote et les phénomènes révolutionnaires. Une propédeutique à la lecture du livre V des Politiques», in J. Benoist, F. Merlini (éd.), Une histoire de l’avenir. Messianité et Révolution, Paris, Vrin, 2004, p. 111-132.
  • FRANCESCO GREGORIO, «Les Politiques au XIXème siècle», in D. Thouard (éd.) Aristote au XIXème siècle, Presses du Septentrion, Lille 2004, p. 125-140.
  • FRANCESCO GREGORIO, «Ou kalôs. Eléments pour une métacritique de l’interprétation aristotélicienne de la République de Platon», in Etudes Platoniciennes I, sous la dir. de L. Brisson et J.-F. Pradeau, Paris 2004, p. 91-111.
  • FRANCESCO GREGORIO, «Leo Strauss, Hannah Arendt. Deux versions de l'aristotélisme politique au XXème siècle » in F. L. Lisi (éd.) The Ways of Life in Classical Political Philosophy. Papers of the 3rd Meeting of the Collegium Politicum. Madrid. Academia Verlag, Sankt Agustin 2004, p. 231-250.
  • FRANCESCO GREGORIO, «Le rôle de l'histoire dans les Politiques d'Aristote ou la naissance de la philosophie politique», G. Cajani et D. Lanza (a cura di), L'Antico degli Antichi, Palumbo, Palermo 2001, p. 71-83.